Mon bilan de l’année 2018

2018 a passé en flèche! Une année bien chargée dont je suis fière et qui donnera le ton pour la nouvelle année! Elle m’a permis de progresser et d’accepter plus aisément les imprévus de la vie. Voici donc en revue les aspects les plus importants de ma vie:

1. Ma santé physique 💪🏼

J’ai souffert de nombreux problèmes de dos et de pieds au début de l’année. J’en avais marre et je cherchais une solution à long terme. Je n’ai que 27 ans et j’anticipais négativement mon futur avec autant de bobos. Pour te donner une idée, je ne réussisais même plus à courir sans souffrir.

J’ai commencé par consulter un chiropraticien. Il m’a aidée à plusieurs niveaux, mais je trouvais inefficace de dépendre d’un spécialiste pour me sentir bien. J’en avais surtout marre d’être inactive et d’espérer que tout se règle par soi-même. 

Ce fut les 6 premiers mois de ma vie adulte durant lesquels je ne pratiquais aucun sport régulièrement. Plus de gym, plus de course, plus d’ultimate frisbee. C’était tellement difficile à accepter mentalement. 

Résultat: j’ai pris 25lbs en 6 mois, ce qui n’était pas si mauvais en soi, car j’étais un peu trop mince. Par contre, c’était dur à accepter et surtout, souffrant pour le corps d’endurer toutes ces douleurs. 

À l’été 2018, je me suis promis que j’allais prioriser ma santé avant toute chose. J’ai donc décidé de recommencer à bouger. Pour faciliter le processus, j’ai choisi le gym le plus près de mon bureau pour que j’aie le goût d’y aller. Je ne voulais pas que la distance soit un frein à ma remise en forme. Là-bas, on m’a suggéré de m’entraîner avec Francis, un kinésiologue. Je voulais qu’il m’aide à rester active, mais surtout, qu’il m’apprenne à bien exécuter les exercices pour éviter les blessures.

Je vois mon entraîneur une fois par semaine depuis 6 mois. Je le perçois comme un accountability partner. Il me challenge constamment et il m’en apprend énormément sur la mobilité du corps. Il m’a redonné l’envie de bouger et il m’a aidée à enrayer plein de problèmes de santé; adieu les douleurs à la poitrine, au dos et au cou! Il est tellement adorable que j’ai même convaincu Frank de s’entraîner avec lui! Francis est définitivement ma révélation de l’année 2018.

Depuis juin 2018, je me suis entraînée à plus de 140 reprises! M’entraîner n’est plus du tout douloureux et refait maintenant partie de ma routine!

Nombre d’entraînements par mois en 2018

Janvier  —  0
Février  —  7
Mars  —  4
Avril  —  7
Mai  —  4
Juin  —  15 (mon retour définitif au gym)
Juillet  —  17 
Août  —  23
Septembre  —  22
Octobre  —  19
Novembre  —  19
Décembre  —  25

2. Ma santé mentale 💆🏻‍♀️

L’anxiété m’a frappée de plein fouet dans les dernières années. J’étais épuisée mentalement et ma santé se détériorait. Par contre, j’ai réalisé que je n’avais pas toujours été anxieuse. En fait, qui naît anxieux?

J’ai réalisé que je devenais anxieuse dans les moments où je suis trop occupée et où j’ai l’impression de n’avoir aucun contrôle. D’ailleurs, la première fois que j’ai ressenti de vives moments d’anxiété, remonte à ma dernière année à l’université, alors que j’avais une session de 21 crédits, que je travaillais à temps partiel et que je voyageais plus de 400 km par semaine pour entretenir une relation à distance avec mon amoureux. 

Par la suite, chaque nouveau défi entrepreneurial me rendait anxieuse. Chaque nouvelle étape était plus grande que la précédente et je doutais constamment de mes capacités. J’en suis venue à l’évidence que j’avais une immense peur du succès. Francis m’a d’ailleurs dit une phrase qui résonne à tous les jours en moi: 

« Shell, tu procrastines ton succès. »  — Francis F.

En fait, la principale raison pour laquelle le succès m’effrayait est que j’étais convaincue que je ne méritais pas tout ce bonheur. Je me sentais surtout mal de voir évoluer mes projets en si peu de temps. J’avais l’impression que je n’avais pas le droit de parler de mes victoires, alors que la plupart des gens se plaignent de leur emploi ou de leur vie.

Je me répétais sans cesse: « Pourquoi moi? »

J’attirais donc inconsciemment vers moi des gens négatifs et des clients qui m’apportaient peu de satisfaction professionnelle, mais qui m’en demandaient énormément mentalement. J’ai donc décidé de m’entourer de personnes positives et de passer le moins de temps possible auprès de personnes nocives. 


Dangereux, les réseaux sociaux? 

Par ailleurs, les réseaux sociaux ne faisaient qu’amplifier mes pensées anxiogènes. Je n’étais plus heureuse et j’avais besoin de mettre sur pause ce rythme de vie accéléré. J’étais débordée avec mes projets d’entreprise et je n’arrivais plus à livrer quoi que ce soit sans cet immense stress. Je me devais de couper à un endroit. J’en ai convenu que la meilleure solution serait de quitter Instagram. 


Ça fait maintenant 3 mois que j’ai délaissé Instagram. Je me sens tellement mieux; je me sens dans le moment présent et je peux enfin dire que je ne suis plus accro. 

D’ailleurs, il m’arrive souvent de sortir sans mon iPhone. Je suis moins distraite et je me sens moins pressée. En fait, je ne sens plus le besoin de répondre à mon entourage à la seconde près. Délaisser Instagram m’a permis de ralentir, de respirer et de mieux contrôler mon anxiété. 

3. Mon club de lecture 🤓

En 2018, je n’ai malheureusement pas réussi mon défi de lire un livre aux 2 semaines. J’ai tout de même lu une dizaine de livres et voici mon top 3:

 

Je compte lire davantage en 2019. D’ailleurs, depuis que je limite mon temps en ligne, il est plus facile de trouver du temps pour le faire. Frank et moi avons d’ailleurs aménagé un coin lecture à la maison pour que lire devienne le plus naturel possible.

4. Mon infolettre hebdomadaire ✨

En avril 2018, j’ai commencé à envoyer une infolettre à tous les lundis soirs pour aider les gens à mieux écrire sur le web. Ma liste continue de grossir et je suis tellement heureuse de pouvoir aider les entrepreneurs francophones à mieux se positionner en ligne. 

Il y avait tellement de ressources en anglais sur le copywriting et je voulais rendre cette expertise plus accessible au marché francophone. Je peux enfin dire que j’ai trouvé un métier qui me plaît à fond! Je me sens enfin à ma place.

Merci à tous ceux et celles qui me suivent. Un merci encore plus spécial à ceux qui partagent ou commentent mes articles (vous allez vous reconnaître). Vous êtes la raison pour laquelle j’aime créer du contenu semaine après semaine! 

5. Mon entreprise 💵

Mes projets entrepreneuriaux ont bien grandi en 2018. J’ai eu la chance d’aller chercher des projets de plus grande envergure et de m’entourer de différents spécialistes (en traduction, en design et en développement) pour m’aider à les réaliser. Cette année, j’ai appris qu’en déléguant, je pouvais en faire beaucoup plus!

J’avais de la difficulté à m’entourer de différentes ressources, car je ne me percevais pas comme une leader. Je me suis vite rendue compte que je me limitais. Par exemple, les gens me contactaient pour des projets en copywriting en anglais et je les refusais systématiquement, car je ne me sentais pas à l’aise. J’ai plutôt décidé d’accepter ces projets et d’engager des personnes pour les réaliser! #TogetherIsBetter

J’entretiens une superbe relation avec mes collaborateurs et collaboratrices et je sens que 2019 sera encore plus magique grâce à eux! Je cherche maintenant à créer des partenariats avec quelques clients majeurs, plutôt que d’en avoir plein de petits. Je me suis carrément épuisée à force d’en prendre plusieurs. Je vais donc mieux choisir mes batailles en 2019. 

6. Ma vie amoureuse 😘

Ma relation avec Frank n’a jamais été aussi forte! Nous avons enfin trouvé des réelles solutions à nos problèmes. Je sens vraiment que nous sommes une équipe. Mon coup de coeur est sans aucune hésitation notre voyage en Suède. J’ose dire que c’est l’un de mes plus beaux voyages à vie! 

Nous avons aussi commencé à faire des writing dates pour écrire plus souvent, et passer plus de temps ensemble. Avec nos différentes occupations, il devenait plus difficile d’avoir du temps de qualité ensemble. Ps: merci coco pour cette merveilleuse année 😚

7. Mes vrais amis vs les connaissances 👯‍♀️

En quittant Instagram, j’ai réalisé à quel point nos relations deviennent superficielles en ligne. J’ai décidé que j’allais mettre plus d’énergie sur les amitiés qui me tiennent à coeur et délaisser celles qui sont en surface. 

En 2019, je veux me concentrer sur quelques amitiés plutôt que d’avoir plusieurs amis que je ne connais pas vraiment. J’ai surtout compris que je n’avais pas besoin de voir la vie de tout le monde à travers mon écran.


Vers quoi s’enligne 2019?

  • J’aimerais créer des relations de qualité, autant pour mes amis qu’en affaires. Créer des expériences de vie qui ont un sens et qui sont alignées avec mes valeurs.
  • J’aimerais bien revenir sur Instagram un jour, mais je veux m’assurer d’en faire un usage qui me sera bénéfique. Je ne veux surtout pas retourner dans cette isolation humaine et cet univers de comparaison que créent les réseaux sociaux.
  • Je veux prendre une semaine off à toutes les 7 semaines. C’était un de mes buts en 2018, mais ça été plutôt difficile de le faire réellement. En fait, je veux m’imposer plus de marge dans ma routine. Il faut se donner du temps pour se recharger. Pour arriver à le faire, je dois mieux planifier mes mois en avance, dire non plus souvent et éviter de surcharger mon horaire pour apprécier davantage les moments que je choisis. 

 

Voilà! Je n’ai pas de résolutions en 2019. Je cherche surtout à bâtir des habitudes de vie durables, plutôt que de m’éparpiller partout et de ne pas réellement m’investir dans ce que je fais, ce que je pense ou ce que je dis. 

2018 s’est terminé en beauté et je vise simplement à poursuivre sur cette lancée. 

Mes mots d’ordre sont le focus et la constance.

Je suis certaine que 2019 sera une année bien challengeante qui me fera vivre toutes sortes d’émotions! Cette année, je veux continuer à forger de saines habitudes de vie pour que les prochaines années soient palpitantes, et à la fois toutes uniques à leur façon!

Shelley xoxo


Ps : merci de laisser un commentaire si tu as aimé cet article. Ceci m’encouragera à écrire plus ☺️

Vous aimeriez aussi ces articles
1 commentaire
  • Mademoiselle Pixelle
    says:

    Voilà donc pourquoi tu avais disparu des réseaux sociaux 🙃
    Bilan fort intéressant en tout cas, en en discutant autour de moi j’ai l’impression que notre génération de +++ ou — 30 ans on fait un peu tous face aux mêmes questions et doutes…
    J’espère que 2019 va t’apporter que des bonnes choses, aux niveaux pro et perso 🙂
    Hate de lire plein d’articles au top 👍🤓

Laisser un commentaire