La raison pour laquelle tu n’as jamais osé publier ton premier article

Il y a quelques années, tout comme toi, j’avais bien de la misère à publier mes articles en ligne. J’écrivais sur plein de sujets différents, mais je ne complètais pas mes textes. Des dizaines de brouillons qui n’ont jamais vu le jour.

C’est grâce à mon projet de « 30 jours pour mieux écrire » que j’ai réussi à sortir de ma carapace :

  • J’exprimer à l’écrit ce que je pense.
  • Écrire se fait plus naturellement.
  • Ça me prend moins de temps à rédiger un article.
  • J’ai l’habitude de créer du contenu, plutôt que de simplement en consommer.

Il y a une énorme différence entre la Shelley d’aujourd’hui et la Shelley du passé. Ces questions ne traversent plus mon esprit :

Est-ce le bon sujet?

Est-ce que mon article est de la bonne longueur?

Est-ce que j’ai fait des erreurs?

Qu’est-ce que les gens vont en penser?

En fait, je sais que ces pensées peuvent t’empêcher de partager ton premier article. Je comprends comment tu te sens, car je vivais le même sentiment avant de commencer à partager en ligne. Il peut être intimidant d’écrire et surtout d’appuyer sur « Publier ».

Au final, tes doutes t’empêchent d’avancer. Et le pire dans tout ça, c’est que tu crains ce que les gens penseront de toi, mais il y a si peu de personnes, voire même personne qui remarquera ce que tu as écrit. Le premier article est surtout important pour t’aider à détruire ces mauvaises pensées. Ton premier article te permet de ne plus te soucier de ce que l’article parfait devrait avoir l’air.

La quantité te mènera à de la qualité

En t’empêchant de partager tes textes imparfaits, tu te prives automatiquement d’écrire ton deuxième, troisième et quatrième article. En fait, c’est à force de rédiger, que tu vas réussir à créer des articles de meilleure qualité. Probablement personne ne va remarquer ton premier article et ça va probablement te décourager, mais je te suggère d’accepter les faits et de plutôt changer ton attitude vis-à-vis cela. Laisse-toi la chance de faire des erreurs et d’apprendre à travers tout ça. Garde la motivation pour écrire et publie au quotidien.

Sache que l’imperfection de tes premiers articles vaut de l’or. Plus tard, tu te rendras compte de tout ce que tu as accompli. Tu réaliseras aussi qu’il n’y a pas de recette magique au progrès! Que c’est un article à la fois que tu améliores ta plume.

Enfin, tu vas probablement te mettre de la pression au début, puisque tu vas vouloir que tout soit parfait, mais ça ne le sera pas. Apprécie les imperfections que tu publieras à l’écran. Vois-les comme des petites leçons pour te stimuler à mieux écrire.


Ps : merci de laisser un commentaire si tu as aimé cet article. Ceci m’encouragera à écrire plus ☺

Vous aimeriez aussi ces articles
Laisser un commentaire